Le clonage capillaire

Le clonage capillaire : introduction

Aussi efficace qu’ils peuvent l’être, les traitements actuels contre la chute de cheveux sont pour la plupart utilisés en prévention de la calvitie, bien que certaines personnes obtiennent des repousses avec des traitements comme le Minoxidil par exemple. Pour les personnes qui sont déjà à des stades avancés de calvitie, la greffe de cheveux peut être une bonne solution, certe limité par la zone donneuse du patient. Le clonage capillaire est un traitement du futur qui réglerai ce problème, en effet, le clonage capillaire permettrait de fournir une infinité de nouveau cheveux pour les personnes atteintes de calvitie. Comment fonctionne le clonage capillaire ? Quand sera-t-il disponible ?

Qu’est-ce que le clonage capillaire ? 

Le clonage capillaire utilise des cellules de follicules pileux en bonne santé et les démultiplient en dehors du corps. Par la suite, les cellules démultipliés sont réimplantés au niveau des zones chauves. Après avoir été implantés, ces cellules vont devenir les futur follicules, créant ainsi de nouveaux cheveux permanents. Ce qui voudrai dire cheveux ILLIMITÉS ! Même les personnes étant atteintes de calvitie des plus avancé pourrait retrouver leurs belle chevelures d’antan ! Les greffes de cheveux actuelles ne permettent pas d’atteindre un tel résultat, de plus, dans la plupart des cas, le maximum de greffons utilisé dans une greffe est de l’ordre de 8000. Mais si ce nombre est conséquent et permet de faire de belles choses, la greffe de cheveux ne permet pas non plus de retrouver sa chevelure comme si elle n’avait subit aucune alopécie androgénétique.

De plus, le clonage capillaire permettrai d’éviter la prise automatique de traitements comme le Minoxidil ou la Finasteride lors d’une greffe de cheveux.

La multiplication capillaire 

La multiplication capillaire est un traitement relativement semblable au clonage capillaire. En effet, elle implique aussi de retirer un follicule pileux au niveau du cuir chevelu pour ensuite le démultiplier. En revanche, contrairement au clonage capillaire, le nombre de follicules pileux créés à partir d’un seul n’est pas illimité. Les follicules pileux sont coupés en deux et chaque moitié va produire un cheveu. Le processus pourrait être reproduit, créant ainsi plus de cheveux.

Comment fonctionne le clonage capillaire ? 

Les follicules capillaires posent un problème lorsqu’il s’agit de les cloner, mais plusieurs solutions ont été trouvés. L’une des meilleurs (dans cette étude) consiste à prendre les enveloppes des cellules dermiques et de les injecter dans les zones chauves. De plus, ces enveloppes de cellules dermiques peuvent être transplanté d’une personne à l’autre.

« Nous avons démontré que seulement quelques centaines d’enveloppes de cellules dermiques issus du cuir chevelu d’un humain adulte étaient suffisantes pour former une nouvelle papille dermique. »

« Nos résultats montre que les cellules de follicules dermiques appartenant à un humain adulte peuvent enclencher une interaction epithelial-mesenchymal créant ainsi de nouveaux follicules sans être rejeté. »…Cela pourra être utilisé dans de nouveaux traitements contre la perte de cheveux. »

Les enveloppes de cellules dermiques devront être prélevé dans la zone de la « couronne ». Ces cellules pourront en théorie se multiplier. Ce qui veut dire que les patients seront capables de refaire pousser autant de cheveux qu’ils le souhaitent. Cependant, pour certain spécialiste, ces cellules sont encore difficiles à isoler, de plus, d’autre composants folliculaires pourrait produire de meilleurs résultats. Avec les avancées actuelles, il n’est pas garantie que le cheveu issu de l’implantation cellulaire aura la même texture, couleur, il pourrait même pousser dans une mauvaise direction.

Quand est-ce que le clonage capillaire sera t-il disponible ?

Vous l’aurez compris, le clonage capillaire nous donne de nombreux challenges à surmonter, cependant, cette méthode attire de plus en plus d’investisseurs. Etant donné les échecs de plusieurs entreprise a proposer une solution de clonage capillaire décente, la méthode ne devrait pas être au point avant 2020. Les recherches concernant le clonage d’organe et de cellules n’en est qu’à ses balbutiements. Néanmoins, chaque jours, nous somme de plus en plus proche d’un traitement qui pourrai permettre à une personne totalement chauve de retrouver sa chevelure d’antan.

N’oubliez pas non plus que le clonage capillaire n’est qu’une des nombreuses solutions du futur prévus pour contre la calvitie androgénétique !